BJM - Les Ballets Jazz de Montréal annonce VANISHING MÉLODIES - Musique de Patrick Watson

La Première aura lieu le 2 novembre 2021 au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts dans le cadre de la prochaine saison de Danse Danse.


Après l’immense succès remporté par Dance Me, consacré à l’œuvre de Leonard Cohen — 150 000 billets vendus, 160 représentations dans 11 pays —, le metteur en scène Eric Jean retrouve la compagnie pour ce nouveau spectacle dédié à la musique d’un autre artiste montréalais de renom. VANISHING MÉLODIES - Musique de Patrick Watson est un ballet contemporain qui trouve ses assises au cœur de la musique de l’auteur, compositeur et interprète dont la force d’évocation poétique est saluée sur toutes les scènes du monde.


« À l’approche des célébrations du 50e anniversaire de la compagnie, c’est un véritable plaisir pour nous que de collaborer sur ce projet d’envergure avec des concepteurs et artistes aussi talentueux. Nous sommes également très fiers de présenter une œuvre sur la musique d’un auteur-compositeur-interprète montréalais qui brille tant par son génie musical que par son unicité.» Marie-Joëlle Tremblay, Directrice générale de la compagnie



SYNOPSIS

Au cœur de la nuit, une femme attend, seule, dans un abribus. Les souvenirs la submergent comme une vague. Une étrange danse s’amorce entre cette femme, dont la mémoire s’effrite, et ceux qui ont habité sa vie.


Teinté de lyrisme et d’émotions pures, VANISHING MÉLODIES atteste du remarquable langage chorégraphique de Juliano Nunes (Allemagne) et d’Anne Plamondon (Québec, Canada).


“ Le choix d’Anne Plamondon et Juliano Nunes comme chorégraphes n’est pas innocent puisqu’il était capital, selon moi, que la compagnie fasse appel à des chorégraphes aux signatures fortes et audacieuses, permettant ainsi aux 14 interprètes de la compagnie de continuer de se réinventer et de se dépasser. “ Eric Jean, directeur de création et metteur en scène

Dans ce spectacle rassemblant une vingtaine de pièces musicales, les deux chorégraphes allient leur talent pour créer une œuvre en parfaite synergie avec la musique de Watson. Pour une des premières fois dans l’histoire de BJM, une comédienne (Brigitte Saint-Aubin) partage la scène avec les quatorze interprètes de la compagnie. Ainsi, la rencontre de la danse, de la musique et du théâtre, amorcée avec Dance Me, est une fois de plus mise de l’avant et contribue grandement à offrir au public, un spectacle aussi exaltant que bouleversant.



L'Agence Mickaël Spinnhirny représente VANISHING MÉLODIES - Musique de Patrick Watson au Québec exclusivement.