Revue de presse | Les corps avalés


© Vanessa Fortin


Une physicalité combative et emplie d'espoir.

Voir.ca


Un mariage sensible entre musique classique et danse contemporaine. Une pièce marquée par une musicalité à fleur de peau, et la recherche de douceur et solidarité qui sublimeront noirceur et chaos.

Bible Urbaine


Le travail de composition en profondeur entre plusieurs duos est magnifique.

Le Devoir


L’humour intelligent et le sourire forcé, propres à la compagnie, ne se démodent pas.

Le Devoir


Il y a quelque chose de remarquable dans l’écriture chorégraphique.

Le Devoir


Il n’est pas tendre, le monde tel qu’évoqué par Virginie Brunelle dans cette nouvelle création fort réussie, qui évite les écueils et les clichés pour déployer sa vérité. Il est brut, violent, il saccage, emporte et transperce, mais il est aussi traversé d’une fulgurante beauté.

La Presse



En savoir plus