C'est quoi le problème avec le rose ?

Le problème avec le rose, c’est qu’il est partout! Ouvrez simplement la bouche, vous allez voir. Alors si le rose devient strictement réservé aux filles, ça complique un peu les choses, non? Voilà le sujet qui divise une tribu de quatre amis joyeusement turbulents, eux qui n’avaient pourtant jamais connu une minute d’inquiétude dans leur espace de jeu confortable et… rose! Cette nouvelle création signée Érika Tremblay-Roy et Christophe Garcia aborde avec subtilité le thème de l’identité de genre. Dessiner une licorne, se battre, se salir en sautant dans les flaques d’eau... Qu’est-ce qui est réservé aux gars? Qu’est-ce qui est réservé aux filles? Et qui décide de cela? Le duo d’artistes et leur équipe de créateurs s’appuient sur l’univers cru de l’enfance pour plonger les jeunes spectateurs, et leurs adultes, dans un univers tantôt drôle, tantôt absurde, parfois déroutant ou même troublant. Les mots, en symbiose avec la gestuelle dansante des acteurs, les astuces du décor, des éclairages, des costumes, tout en scène porte à réfléchir ensemble sur la question de l’ouverture à la différence, de la tolérance, de l’importance que l’on accorde, à tord ou à raison, au regard des autres et du défi de rester soi-même face à ce regard extérieur.




De la création à une première saison de tournée au Québec et en France


Au cours des mois d’avril, septembre et octobre 2018, le spectacle a bénéficié de trois résidences de création en France : à KLAP-Maison pour la danse basée à Marseille, au Centre National de Danse Contemporaine à Angers, et au Théâtre Quartier Libre à Ancenis, dans le cadre du Festival Ce soir, je sors mes parents. Créée le 15 novembre 2018 à Montréal à l’Usine C, lors du Festival international des arts jeune public Les Coups de Théâtre, dans le cadre de la biennale CINARS, la coproduction débute sa tournée 18-19 en Estrie au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, où elle fut présentée à la fois en représentations scolaires et familiales. Le spectacle se déplace ensuite du côté de la France, où il est accueilli à KLAP-Maison pour la danse dans le cadre de leur Festival FestivAnges, au Théâtre de l’Hôtel de Ville à Saint Barthélemy-d’Anjou, ainsi qu’au Centre Culturel René d’Anjou à Baugé. En tout, ils sont 2 786 spectateurs, jeunes et moins jeunes, français et québécois, en famille ou avec leurs collègues de classe, à avoir découvert cette toute nouvelle proposition théâtre-danse à sa première année de tournée. Et ce n’est que le début. C’est une magnifique saison de tournée 2019- 2020 qui s’amorcera pour l’équipe de production du Rose dès le mois d’octobre, avec plus de 60 représentations dans une vingtaine de villes du Québec, de l’Ontario et de la France. Et pour celles et ceux qui ne peuvent attendre pour découvrir le texte, sachez qu’il vient de paraître chez Lansman Éditeur.



Calendrier 2019-2020


Octobre 2019