Le problème avec le rose, une alternative à la grisaille de novembre

La [parenthèse] / Christophe Garcia et le Petit Théâtre de Sherbrooke entament aujourd’hui une tournée qui ravira petits et grands au Québec. Ce ne sont pas moins de 26 représentations du spectacle Le problème avec le rose qui seront présentées aux publics scolaire et familial dans les prochaines semaines.


Le spectacle sera présenté d’abord à la maison de la Culture Mercier à Montréal, puis à la Maison des Arts de Laval. Ce sera ensuite au tour de Salaberry-de-Valleyfield et à la Ville de Sherbrooke d’accueillir la production. L’équipe ne risque pas de s’ennuyer, les jeunes spectateurs non plus !



Le problème avec le rose

Dans cette proposition danse-théâtre pour toute la famille, les créateurs s’appuient sur l’univers cru de l’enfance pour aborder les enjeux du genre et de la diversité. Dessiner une licorne. Se battre. Se salir en sautant dans les flaques d’eau. Qu’est-ce qui est réservé aux gars ? Aux filles ? Qui décide de cela ?


Tous les jours, Alix, Sasha, Lou et Noa se rencontrent dans un carré de jeu rose pour partager de vibrantes histoires. Parfois, un événement de l’extérieur modifie un peu leur quotidien : un avion est passé, il se met à pleuvoir... Rien de bien perturbant, jusqu’à ce qu’une terrible nouvelle leur parvienne : le rose, c’est pour les filles.


Récoltant le succès partout sur son passage, la pièce a déjà foulé les planches de nombreuses villes au Québec et en France, et c’est loin d’être terminé. Après une grande tournée en Europe cet hiver, le spectacle sera de retour dans la province en avril 2023.