La question des fleurs

Andrea Peña
Christophe Garcia
Dominique Porte
Ismaël Mouaraki 

Six artistes confrontent et fusionnent leurs univers, à la fois si différents et complémentaires, pour créer une œuvre collective.

La question des fleurs, c’est une occasion inattendue, atypique et stimulante. C'est aussi l’opportunité de faire se côtoyer les imaginaires et les visions de ces esprits créateurs dans une œuvre chorégraphique porteuse de l’amour de la danse qui les rassemble.

 

Freinés dans leurs élans artistiques, quatre chorégraphes se sont réunis pour trouver un subterfuge au manque de contact humain : un duo à distance avec un couple d’interprètes virtuoses. Quatre têtes créatives de chorégraphes, quatre esprits artistiques et complices, qui s’unissent pour effleurer, questionner et approfondir les notions de toucher, d’intimité et de contact humain. Ces compositeurs de danse se rejoignent dans la physicalité et l’excellence de leur travail chorégraphique, qui s’expriment d’une manière unique chez chacun d’entre eux : l’énergie créatrice brute, rigoureuse et viscérale d’Andrea Peña, l’écriture intime, sensible et pétillante de Christophe Garcia, l’intensité physique, organique et urbaine d’Ismaël Mouaraki, et la signature poétique, fantasque et intuitive de Dominique Porte.

 

La question des fleurs se veut un hommage aux interprètes en danse, brusquement coupés de ce qui les fait vivre et vibrer. Daphnée Laurendeau et Danny Morissette, couple d’artistes et de danseurs, mais aussi couple dans la vie, se prêtent au jeu et se lancent dans l’aventure de ce processus créatif des plus singuliers. Il est si rare de voir deux interprètes s’approprier, dans une unique œuvre, quatre langages chorégraphiques distincts. Travailler avec un couple sera une première pour les chorégraphes, que cette configuration inspire tout particulièrement. La question des fleurs explore le rapport de l’intimité, l’amour, le contact humain, le toucher si tabou en ces temps troubles et troublants, pour faire évader les sens et se réapproprier la liberté.

4c971f_bbca90a6d6c14a5abeaf9e9f2aaa733e_

En bref

  • 60 minutes

  • Tout public

  • Année de création : 2020

  • Scolaire : 300 spectateurs

  • 2 danseurs sur scène

TOURNÉE

Dépenses couvertes par le présentateur 

  • Hôtel : 3 chambres simples 

  • Perdiem : 4 personnes en tournée

  • Transport local

 

Dépenses couvertes par la compagnie 

  • Cargo

  • Transport international 

TECHNIQUE

Dimension minimum 

  • Largeur : 8 mètres / 25 pieds 

  • Longueur : 8 mètres / 25 pieds 

 

Temps de montage 

  • Montage : 6 heures

  • Démontage : 1 heure

Crédits

Chorégraphes Andrea Peña, Christophe Garcia, Dominique Porte et Ismaël Mouaraki Assistante à la chorégraphie pour Christophe Garcia Marie-Eve Carrière Interprètes Daphnée Laurendeau et Danny Morissette Musique Laurier Rajotte Éclairages Thomas Kiffe Vidéos et photos Bobby León Administration Lydie Revez Développement  Mickaël Spinnhirny  Communications  Camille Kersebet et Ariane Laget Coproduction une initiative de l'Agence Mickaël Spinnhirny en coproduction avec les compagnies Andrea Peña & Artists, Destins Croisés, la [parenthèse] / Christophe Garcia et Système D/Dominique Porte Résidences de création Agora de la danse, Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce, SPEC du Haut-Richelieu, Salle Pauline-Julien. 

Calendrier

Artistes

La question des fleurs

Infolettre

Partenaires

Contact

AGENCE MICKAËL SPINNHIRNY

Politique de confidentialité

  • Facebook
  • Instagram
  • VIMEO-NOIR